Works

180 km by the sea

J’ai photographié Antonia en Corse pour la première fois quand elle avait sept ans. Je la retrouve dix ans plus tard chez ses parents, dans leur village isolé de montagne dont ils sont en hiver presque les seuls habitants. C’est l’hiver. Antonia a gardé son amour inconditionnel pour les chevaux. Anthony a vite quitté son travail pour tirer quelques grives avant la nuit. Francescu lui aussi part à la chasse qu’il préfère de loin aux jeux vidéo. Quant à Lucie, elle échange des flots de textos et de snaps avec son amoureux parti étudier sur le continent. Au cœur de ces images, il n’est qu’un sujet: la rencontre. Rencontre avec un territoire, avec un climat, avec des jeunes gens inscrits dans leurs paysages.

La jeunesse en France dont est issue ce projet 180 km après la mer a été commandité par le CéTàVoir et le CNAP.

The hunt (allegory I), décember 2016
The hunt (allegory I), décember 2016
2 young girls,Tamarone, january 2017
2 young girls,Tamarone, january 2017
The cigarette, Luri, january 2017
The cigarette, Luri, january 2017
Deam girl, Lutina, january 2017
Deam girl, Lutina, january 2017
Antonia, Bastia, january 2017
Antonia, Bastia, january 2017
Untiteld, (Stoppia Nova), january 2017
Untiteld, (Stoppia Nova), january 2017
Untiteld (Fium’Alto), 2017
Untiteld (Fium’Alto), 2017
Lucie (Tamarone), december 2017
Lucie (Tamarone), december 2017
The Hunt (allegory II), january 2017
The Hunt (allegory II), january 2017
Untiteld, Saint Florent, january 2017
Untiteld, Saint Florent, january 2017